Search

You searched for: Content Type Journal Article Remove constraint Content Type: Journal Article Political Geography Africa Remove constraint Political Geography: Africa Journal Cultures & Conflits Remove constraint Journal: Cultures & Conflits
Number of results to display per page

Search Results

  • Author: Tomas Fouquet
  • Publication Date: 03-2017
  • Content Type: Journal Article
  • Journal: Cultures & Conflits
  • Institution: Cultures & Conflits
  • Abstract: Drawing on a long ethnographic study in Dakar among young women who regularly frequent bars and nightclubs, this article argues for the need to consider the urban night as a time-space that can give rise to a feeling that “anything is possible”. The city at night can then be seen primarily as a place for social reconfigurations and cultural experiments. On this empirical basis, a more theoretical issue is addressed: what could be the heuristic nature of the concept of “potential space” (D. W. Winnicott) for the study of urban night? To advance these hypotheses, the question of creativity is regarded as a key issue both in Winnicott’s conceptualization of the “potential space” and concerning the way the young women I met engage with “Dakar by night”.
  • Topic: Women, Space, Anthropology, Ethnography
  • Political Geography: Africa, Senegal, Dakar
  • Author: Jérôme Tournadre
  • Publication Date: 03-2016
  • Content Type: Journal Article
  • Journal: Cultures & Conflits
  • Institution: Cultures & Conflits
  • Abstract: This article echoes the now recurring calls to broaden the conceptualization of social movements. Moving away from classic definitions, the author suggests that certain elements of protest activity can be better understood through an examination of its actors in their most ordinary and daily social relations as opposed to the exceptional moments when they face political power. This study is based on a series of inquiries conducted since 2009 in various South African urban areas with active militants affiliated with organizations shaping the agenda on social discontent. More specifically, this article draws attention to how these collectives develop ties with their most immediate social environment, that is in impoverished, working-class neighborhoods.
  • Topic: Politics, Social Movement, Protests
  • Political Geography: Africa, South Africa
  • Author: Marie-Emmanuelle Pommerolle, Johanna Siméant
  • Publication Date: 04-2014
  • Content Type: Journal Article
  • Journal: Cultures & Conflits
  • Institution: Cultures & Conflits
  • Abstract: 19 janvier 2007, dans le confortable hôtel Six-eighty , au centre de Nairobi. C'est la soirée du CRID, le Centre de recherche et d'informations pour le développement, un collectif de cinquante-quatre associations de solidarité internationale qui constitue la principale structure de coordination des organisations françaises au Forum social mondial (FSM). Alors que la soirée se poursuit et que chacun présente son organisation et « ses partenaires », tout à coup, un groupe de jeunes Kenyans, aidés par le groupe des No Vox , brandit des pancartes. Une jeune femme kenyane prend la parole au nom du People's Parliament , une organisation dont elle explique qu'elle n'a pas été suffisamment associée au FSM et au travail du comité local d'organisation. Wangui Mbatia évoque le prix de la participation au FSM (500 shillings kenyans, soit, explique-t-elle, une semaine de nourriture pour une famille pauvre). La jeune juriste, comme on l'apprendra par la suite, incarnera tout au long du forum la contestation d'une partie des militants kenyans à l'égard d'un forum souvent dénoncé comme « une conférence internationale de plus ». Pendant tout le forum également se posera la question de la représentativité du People's Parliament : des rumeurs et insinuations circulent sur sa responsable, qui a étudié aux Etats-Unis, et que l'on retrouvera quelques mois plus tard aux protestations contre le G8 de Rostock. Mais la question est plus générale : qui a le droit de parler au nom des pauvres du Kenya et de l'Afrique lors des grands événements militants internationaux ?
  • Political Geography: Kenya, Africa, Nairobi
  • Author: Dominique Vidal
  • Publication Date: 04-2014
  • Content Type: Journal Article
  • Journal: Cultures & Conflits
  • Institution: Cultures & Conflits
  • Abstract: L'étude des migrations contemporaines rencontre la question des frontières sous au moins trois angles. Celui, en premier lieu, des frontières étatiques dont la mise en place et le développement ont été analysés comme l'élément politique permettant de distinguer l'immigration moderne d'autres formes de migrations, lorsqu'un migrant franchit une frontière juridique etdevient un étranger. Celui, en deuxième lieu, de la recherche urbaine quimontre que les grandes métropoles, tout en constituant plus que jamais desdestinations pour les migrants, voient se développer des frontières sociospatiales résultant de l'action de ceux qui cherchent à se protéger de l'altérité. Celui, enfin, des travaux sur l'ethnicité soulignant que des frontières ethniques se construisent dans les relations entre immigrés et populations plusanciennement installées.
  • Topic: Development
  • Political Geography: Africa
  • Author: Michel Galy
  • Publication Date: 03-2007
  • Content Type: Journal Article
  • Journal: Cultures & Conflits
  • Institution: Cultures & Conflits
  • Abstract: A la suite de travaux sur la « guerre nomade » ouest africaine, on s'interroge ici sur la sociologie politique d'un mouvement rebelle, entre ethnicité et internationalisation. Quels écarts entre les pratiques de violence discontinue envers les civils et les discours anti-discriminations, entre épuration ethnique larvée et positions révolutionnaires ? L'étude des strates successives du mouvement rebelle, des clans et groupes qui le composent aboutit à un « diagramme de pouvoirs » qui va des communautés locales aux alliances avec les pays voisins et aux soutiens occidentaux. Mais un approfondissement de la genèse du mouvement montre en fait certains caractères « post-modernes » de telles rebellions, où la sympathie plus ou moins manipulée de médias étrangers aboutit, via un sigle au début largement artificiel (MPCI), à une véritable co-création d'un mouvement politico-militaire, dont militaires, politiques et humanitaires occidentaux se sont emparés sans recul critique - notamment en refusant de connaître l'« idéologie mandingue », symétrique de « l'ivoirité » et justifiant par avance une violence conquérante. C'est aussi l'occasion, en termes foucaldiens, de jauger la « gouvernance par la violence » de la zone rebelle, mais aussi sa gouvernementalité : en termes d'informalisation des trafics en tous genres, de résistance des communautés villageoises, de persistance des factions militaires sous-tendues par les clivages de l'ethnicité ; enfin d'analyser les dilemmes politiques du mouvement rebelle, entre création d'un proto-Etat peu viable (ou son rattachement au Burkina), et ralliement - moyennant compensations -au processus de réintégration nationale, de désarmement et de participation au processus électoral.
  • Topic: Governance
  • Political Geography: Africa, Côte d'Ivoire
  • Publication Date: 06-2006
  • Content Type: Journal Article
  • Journal: Cultures & Conflits
  • Institution: Cultures & Conflits
  • Abstract: Les dynamiques de la coopération judiciaire sont des enjeux forts pour l'Europe. Elément fondamental du champ de la sécurité, notamment en termes de légitimation du pouvoir de police, le processus d'européanisation du pouvoir judiciaire renvoie aux questions existantes entre les problématiques européennes et les interrogations sur la gouvernementalité internationale de la sécurité.
  • Topic: Government
  • Political Geography: Africa, Europe
  • Author: Marielle Debos
  • Publication Date: 12-2005
  • Content Type: Journal Article
  • Journal: Cultures & Conflits
  • Institution: Cultures & Conflits
  • Abstract: L\'étude du processus d\'ingénierie institutionnelle de la Cour africaine des droits de l\'Homme et des peuples révèle le rôle central joué par les ONG : elles ont donné l\'impulsion initiale, orchestré la mobilisation, encadré les négociations et milité pour l\'adoption du Protocole. Ce nouveau mode de production du droit doit cependant être analysé avec un regard critique afin de déceler les logiques de pouvoir très fortes au sein du « monde multicentré ». La professionnalisation des ONG et l\'autonomisation du champ de la production des standards juridiques vont de pair avec la marginalisation des militants locaux. L\'activité de production de normes est l\'affaire des experts juridiques apolitiques qui entretiennent des relations de collaboration avec les notables des diplomaties d\'Etat et des organisations intergouvernementales.
  • Topic: Government, Non-Governmental Organization
  • Political Geography: Africa